ufw et recordmydesktop

Avant que j’oublie, voici encore un problème de paquets, c’était en mars, lors de la mise à jour du paquet ufw, les fichiers de configuration ont été déplacé (de /lib vers /usr) mais le script d’installation n’a pas prévu de les copier au nouvel endroit… Tout le monde utilisant ce paquet s’est retrouvé à devoir les copier à la main. Et pour ceux qui n’ont pas vu les avertissements lors de là mise à jour, des topics comme celui-ci ont fleuris.

On peut voir les changements ici, et s’apercevoir qu’un « cp » des anciennes configurations n’était pas compliqué à faire. C’est la faute du mainteneur bien évidemment, mais cela fait parti des petits détails qui énervent. Il a surement été blamé, mais d’autres l’ont aussi défendu en signalant que les avertissements lors de mise à jour sont à lire.

Pourquoi ce problème a été particulièrement gênant ? ufw est un pare-feu, la perte de la configuration implique que tous les ports de la machine seront fermés. Et sans accès physique à la machine, il devient impossible de se connecter dessus pour corriger le problème. Ah vraiment sympa linux, un mainteneur d’un paquet critique incapable de réfléchir à deux fois sur comment s’y prendre.

Quant à recordmydesktop, un super outil pour enregistrer son bureau et faire des démonstrations sur le comment du pourquoi linux est génial… ou pas. Programme en ligne de commande, mais disponible avec des interfaces graphiques non officielles, moi je m’en sers en ligne de commande pour maitriser toutes les options que je lui passe. Pour arrêter l’enregistrement, on peut utiliser CTRL-C, ce qui est le plus pratique pour moi puisque je retouche la vidéo ensuite. Sauf que, après CTRL-C, il y a l’étape de compression de la vidéo, rien d’anormal pour l’instant, si ce n’est que pour mettre fin à cette étape, il faut presser CTRL-C encore une fois.

Tout fonctionnait nickel jusqu’au jour où… merde, j’ai appuyé deux fois sur CTRL-C comme un con. Je recommence et je fais bien attention de n’appuyer qu’une seule fois. La fois suivante… fuck, deux fois CTRL-C et j’ai perdu une assez longue vidéo. FUCK linux, je regarde de plus prêt, et sûrement suite à une mise à jour (puisque ça ne me le faisait jamais avant) CTRL-C provoque 70% du temps deux CTRL-C (deux ^C) dans la console. GÉ-NI-AL.

Qui blamer ? xbindkeys ? xvkbd ? bash ? le clavier qui déconne ? ah bash, dernière mise à jour le 07 mai, c’est le plus récent à avoir changé. Et puis fuck, je n’ai pas envie de tester en downgradant, fait chier linux de merde, toujours des problèmes quand tout marchait très bien, au point de dire que c’est aussi recordmydesktop qui est mal foutu, un CTRL-C pour démarrer la compression, un autre pour l’arrêter (mais d’un autre coté c’est logique aussi). Bon, linux, prêt pour le desktop ? JAMAIS puisque la philosophie est Do it yourself (source, 1996) pas compatible avec Mme Michu.

Pour finir, un rapide retour sur mon optimisation de partition ext4 effectuée sur sdb, il se trouve que depuis peu, j’ai des erreurs au démarage sur sda, drole de coïncidence. Mais les disques durs étant différent, j’espère bien que c’est indépendant, mais c’est linux, on est jamais à l’abri d’un stagiairebénévole nolife.

Après plus d’un an d’utilisation de linux, je commence sérieusement à devenir un anti-linux. Sachant qu’au final, linux ne m’apporte pas grand chose de plus par rapport à Windows.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :